Curcuma

curcuma-epice

En cuisine

Tout comme le gingembre, c’est le rhizome du curcuma qui est utilisé. Une fois bouilli, épluché, séché, il est prêt à être réduit en poudre et à rentrer dans la constitution de nombreux plats et mélanges d’épices.
 
Ainsi, dans les poudres et pâtes de curry, en Inde comme ailleurs dans beaucoup de mélanges d’épices asiatiques , Voire en Afrique du Nord, notamment dans le ras-el-hanout et plus généralement dans la confection des tagines.
 Bien que piquant, son arôme et assez discret et l’idéal pour en sentir le parfum est de l’utiliser frais, coupé en très petits morceaux.
 
Il accompagne bien les ragoûts de volaille et d’agneau, les poissons et fruits de mer, mais aussi certains légumes tels que chou-fleur, pommes de terre ou aubergines. Son fort pouvoir colorant fait qu’on l’associe très souvent à la cuisson du riz.

Ses bienfaits

Le curcuma, un médicament naturel contre les troubles digestifs

le curcuma est traditionnellement utilisé pour traiter les troubles digestifs bénins (brûlures d’estomac, ballonnements, flatulences, diarrhées).

Il stimule la digestion en augmentant la sécrétion biliaire. Il ouvre l’appétit.

Il serait aussi utile contre l’inflammation et les ulcères d’estomac.

Le curcuma aurait aussi des effets protecteurs sur la muqueuse gastrique en détruisant la bactérie Helicobacter pylori, d’où ses indications en cas d’ulcère gastrique.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s