Auteur : katiadelaby

Cheb Hasni


Cheb Hasni, de son vrai nom Hasni Chakroun, est un chanteur algérien, surnommé également le Rossignol du Raï, est né à Oran en Algérie le 1ᵉʳ février 1968, et meurt assassiné à l’âge de 26 ans, le 29 septembre 1994, à l’angle de la rue où il vivait.

Hasni était un joueur de foot, il a commencé à l’âge de 9 ans avec l’ASMO. À 15 ans, il s’est blessé et est resté à l’hôpital plusieurs semaines. De retour sur les terrains, son poids avait augmenté, et malgré les encouragements des entraineurs il n’a pas pu continuer son parcours sportif.

Hasni aurait chanté pour la première fois pendant le mariage du frère de Kada Naoui, où il aurait interprété la chanson « El-Marsem ». À la suite de quoi, Kada lui demandé s’il était intéressé de chanter dans sa discothèque « La Ginguette », avec notamment le Groupe Jawhara dirigé par Mustapha Cherchar. Il accepté car il avait abandonné ses études avec un niveau de 4e année moyenne (CEM Kabatti Bachir). L’éditeur Mohamed Saint-Crépain ayant assisté à plusieurs de ses représentations dans la discothèque proposa un contrat au jeune chanteur. En 1986, Hasni Chakroun enregistre sa première cassette avec la maison d’édition Saint-Crépain et dans laquelle il interprète trois chansons en duo avec la chanteuse de raï Chaba Zahouania.

Chanteur adulé par la jeunesse en Algérie, Cheb Hasni aime chanter l’amour sentimental. Il est l’auteur de plus de 150 albums en 8 ans.

Les paroliers de Hasni étaient Aziz Kourbali, Laàredj (frère de Hasni), Hasni (lui-même), Khaled Bendouda (1er parolier de Hasni), Mohamed Nouna, Mekki Nouna, Ahmed Hamadi, Kader Jidar (Kader Sonacome), Houari Damache, Bousekrine Baby, etc.

Les Musiciens étaient Ali Bouabdellah, Noureddine Tiger, Hocine Cheriet, Hocine Nahal, Kouider Berkane , Mohamed Meghni, etc.

En 1992, il signe un contrat avec le manager Nourredine Gafaïti (Manager de Chaba Zahouania, Cheb Sahraoui et Chaba Fadela) et part en tournées dans le monde entier avec les autres vedettes.

En 1990, il a enregistré 10 clips avec une société française : Dawrou El’auto V3 – Katba V1 – Bayda mon amour V1 – Hetta nssit’ha w rahet men bali – Ma nssit’ha ma rahet men bali – Mazel souvenir aandi – Tebaatek sahti rchet V1 – C’est fini Alik Ya Mehanti V1 – Hada Mektoubi – Dayek Dayek.

En 1993, il a fait des clips pour cinq chansons de l’album Aaynik Ya Aaynik.

Les clips qui furent produits par l’ENTV sont : Fèrketi El-EchraDawini b dwèekMazal galbi m elkiyya ma braGuaa ennssa.

Le , il est assassiné dans son quartier d’Oran (Gambetta) à l’âge de 26 ans. Son assassinat reste à ce jour une énigme. Néanmoins des soupçons se sont portés sur un réseau d’islamistes radicaux.

L’année suivante, le , ce sera au tour du producteur de Raï Rachid Baba Ahmed d’être assassiné dans le même contexte.

Sa mémoire reste très vivace chez la jeunesse algérienne, des deux rives de la Méditerranée. Il laisse derrière lui l’image d’un homme martyr et reste l’idole de toute une génération 1,2.

Il s’est marié en 1987, à l’âge de 19 ans, et a eu un seul enfant qui se prénomme Abdellah, né en 1989.

Il est décoré de la médaille du Mérite national.

Publicités

Ramadan

Le mois du Ramadan est une période musulmane de jeûne, pendant laquelle les musulmans ne peuvent consommer ni nourriture, ni boissons entre la première lueur du jour et le coucher du soleil. Le saoum ou sawm’(arabe : صَوم [ṣawm], jeūne) fait partie des cinq piliers de l’islam. Les femmes enceintes, les personnes âgées, les enfants et les malades sont libérés de ce devoir de jeûne.

Le jour de jeûne débute par la prière rituelle très tôt le matin, qui est suivie par un petit-déjeuner pris en famille et de la récitation d’un passage du Coran. Pendant la journée, les musulmans essayent de penser le plus souvent possible à Allah, à réciter des du’a prières silencieuses et de méditer sur la façon dont ils peuvent se libérer de leurs tendances destructrices ou pécheresses. Le jeûne est traditionnellement interrompu en mangeant

Oran

Oran, est la deuxième plus grande ville d’Algérie et une des plus importantes villes du Maghreb. voila tout les endroit de cette ville a visiter absolument : 

                               Le front de mer                                        

 Le fort de Santa Cruz ainsi que sa chapelle

La mosquée du Pacha

Ksar d’Aït-Ben-Haddou

Le Ksar d’Aït-Ben-Haddou est un Ensemble de bâtiments de terre entourés de murailles, le ksar est un type d’habitat traditionnel présaharien. Les maisons se regroupent à l’intérieur de ses murs défensifs renforcés par des tours d’angle. Aït-Ben-Haddou, situé dans la province de Ouarzazate, est un exemple frappant de l’architecture du Sud marocain.

Les souks

Un souk est un marché forain éphémère, généralement hebdomadaire. C’est aussi un lieu de transactions commerciales. Il est presque toujours en plein air ; seuls certains souks des médinas sont parfois couverts.

Il existe des souks ruraux et des souks urbains. On y trouve tout ce dont les populations d’une société traditionnelle ont besoin. Les gens y viennent généralement pour s’approvisionner mais les campagnards y écoulent également les surplus de leur modeste production ou encore certains produits de plus forte valeur ajoutée, tels que le bétail, en cas de besoin d’argent liquide.

Les commerces y sont généralement organisés par quartiers et par branches commerciales suivantes : l’alimentation, l’habillement, l’équipement, les produits ruraux bruts, l’artisanat rural et les services. Les produits commercialisés reflètent bien le niveau de vie des zones où se tient le souk

Il faut généralement marchander, c’est-à-dire que les prix ne sont pas fixes et qu’il est possible de discuter avec le vendeur pour trouver un prix qui convienne. Les souks contiennent des boutiques, mais également des ateliers et parfois des habitations.

Couscous Marocain

couscous-royal-marocain

Ingrédients :

pour 8 personnes

  • 1 kg de semoule à couscous calibre moyen
  • 1 kg d’épaule d’agneau
  • 1 kg de pilons de poulet
  • 1 kg de merguez
  • 150 g pois chiches
  • 500 g de navets
  • 500 g de carottes
  • 500 g de courgettes
  • 2 oignons
  • 1 tomate râpée
  • 1 petite cuillère à café de safran
  • 1 cuillère à café de piment doux
  • 1 bouquet de coriandre
  • 200 g de beurre
  • sel et poivre

Préparation : 

  • Découper la viande d’agneau en gros morceaux. Les mettre dans la marmite à couscous. Couvrir de 5 litres d’eau froide. Ajouter les oignons coupés en morceaux, le safran, le piment doux, le sel, le poivre et les pois chiches mis à tremper depuis la veille.
  • Porter à ébullition et laisser cuire à petits bouillons pendant une heure. Mettre la semoule à couscous dans un saladier et verser dessus un peu d’eau tiède salée. Mélanger et détacher les grains avec une fourchette.
  • Mettre la semoule dans le panier du couscoussier et le poser sur la marmite. Dès que la vapeur traverse la semoule, la remettre dans le saladier. Laver les navets et les couper en quartiers.
  • Laver et gratter les carottes et les couper en tronçons. Laver les courgettes et les couper en rondelles de 3 cm d’épaisseur.
  • Au bout d’une heure de cuisson du bouillon, ôtez la viande d’agneau et mettez là de côté, ajouter les pilons de poulet dans la sauce du poulet, les navets et les carottes. Laisser cuire pendant 20 minutes puis ajouter les courgettes, la tomate râpée et la coriandre hachée. Mettre la semoule dans le panier du couscoussier. Laisser cuire pendant 20 minutes. Faites griller les merguez au four ou à la poêle. Quand la semoule est cuite, la mettre dans un plat. Y ajouter du beurre coupé en morceau.
  • Pour finir

    Servir le couscous royal marocain ainsi : creuser un puits au centre de la semoule et y disposer les légumes et les viandes. Présenter le bouillon à part dans une soupière.                                                                                                                                                                             Bon appétit !

Kabylie

La Kabylie est une région historique et ethnolinguistique située dans le Nord de l’Algérie, à l’est d’Alger

Terre de montagnes densément peuplées, elle est entourée de plaines littorales à l’ouest et à l’est, au nord par la Méditerranée et au sud par les Hauts Plateaux. Dénuée d’existence administrative globale, elle tient son nom des Kabyles, population de culture et de traditions berbères, dont elle est le foyer.

Une vrai invitation au voyage!!

Curcuma

curcuma-epice

En cuisine

Tout comme le gingembre, c’est le rhizome du curcuma qui est utilisé. Une fois bouilli, épluché, séché, il est prêt à être réduit en poudre et à rentrer dans la constitution de nombreux plats et mélanges d’épices.
 
Ainsi, dans les poudres et pâtes de curry, en Inde comme ailleurs dans beaucoup de mélanges d’épices asiatiques , Voire en Afrique du Nord, notamment dans le ras-el-hanout et plus généralement dans la confection des tagines.
 Bien que piquant, son arôme et assez discret et l’idéal pour en sentir le parfum est de l’utiliser frais, coupé en très petits morceaux.
 
Il accompagne bien les ragoûts de volaille et d’agneau, les poissons et fruits de mer, mais aussi certains légumes tels que chou-fleur, pommes de terre ou aubergines. Son fort pouvoir colorant fait qu’on l’associe très souvent à la cuisson du riz.

Ses bienfaits

Le curcuma, un médicament naturel contre les troubles digestifs

le curcuma est traditionnellement utilisé pour traiter les troubles digestifs bénins (brûlures d’estomac, ballonnements, flatulences, diarrhées).

Il stimule la digestion en augmentant la sécrétion biliaire. Il ouvre l’appétit.

Il serait aussi utile contre l’inflammation et les ulcères d’estomac.

Le curcuma aurait aussi des effets protecteurs sur la muqueuse gastrique en détruisant la bactérie Helicobacter pylori, d’où ses indications en cas d’ulcère gastrique.

 

Anis

anis-vertL’anis vert est une plante aromatique très odorante et décorative.

Originaire du Bassin méditerranéen et d’Égypte, l’anis était cultivé par les Égyptiens il y a plus de 4000 ans et déjà reconnu pour ses propriétés digestives.

Aujourd’hui, l’anis vert connaît de nombreuses indications thérapeutiques.

 

En cuisine

  • Les graines d’anis entrent dans la composition de pâtisseries et de confiseries, on les utilise notamment dans la réalisation du pain d’épices, mais elles parfument aussi délicieusement le canard et le poisson.
  • L’anis vert est également l’élément indispensable de la fabrication d’une boisson typiquement provençale, le pastis.
  • En infusion, l’anis est très parfumé et aide à la digestion après un repas copieux.
  • Evitez d’acheter les graines d’anis en quantité, elles ne se conservent pas très bien et perdent rapidement de leur parfum.

 

Ses bienfaits

  • Reconnu pour ses effets antispasmodiques, l’anis est recommandé pour traiter les digestions difficiles, les ballonnements et l’aérophagie. L’infusion d’anis (15 g de graines par litre d’eau), à boire plusieurs fois dans la journée ou après le repas, favorise nettement la digestion.
  • L’anis vert permet de diminuer les troubles nerveux dyspeptiques tels que contractions des organes digestifs, palpitations, vertiges et sensation d’oppression après les repas.
  • L’anis stimule l’appétit, calme les migraines et lutte contre la fatigue générale.
  • Ses vertus apaisantes font de l’anis un bon remède contre l’asthme, les congestions pulmonaires, la pharyngite et la bronchite. Les inhalations d’huile essentielle d’anis sont aussi très efficaces contre la toux et tous les symptômes du rhume.